Les 15 ans d'une jeune
Mexicaine/Américaine

par Robert et Francine Landry

 


Il y a toujours des préparatifs de dernière minute. Ici, Francine, mon épouse, montre ses mains toutes colorées de salsa.

Nous avons passé l’après midi du vendredi à faire des pommes enrobées d’un genre de salsa et d’épices sucrées. À ce qu’il semble, ces desserts coûtent 4$ pièce! Comme il en fallait plus de 300, il est facile de comprendre la fabrication maison.
 

 

Et voici la reine de la journée.

La belle Lolita Lopez, 15 ans.

Nous sommes à la maison et Lolita est photographiée avec ses nombreux trophées. Meilleure en sport, meilleure en étude. Lolita est une gagnante.

 

 

Et voici le véhicule tant attendu, la limousine, pas n’importe quoi, une "hummer" qui peut contenir 18 passagers.

Ce véhicule a été utilisé pour transporter Lolita et ses chevaliers servants.

 

 

 

 

Nous arrivons à l’église. On voudrait bien que Robert Perez porte son coté de la corbeille mais le petit est plus intéressé par le photographe.

 

 

 

 

 

Cette fois, le petit est intéressé par sa copine.

Ce n’est pas facile d’être à la fois le frère de la reine de la journée, d’être sérieux, à sa place, et de rencontrer un beau brin de fille.

 


 

 

Papa Perez, Maman Perez et la reine de la journée, Lolita qui arrivent à l’église.

 

 

 

 

 

On voit Lolita, seule en avant, papa et maman sont de chaque côté.

Il y a bien les bouquetières, mais Lolita est seule avec le prêtre.

Ce dernier célèbre la messe en son honneur, et chaque fois qu’il parle, il parle à elle.

 


Que pense Lolita, seule devant l’autel?

Seule avec ses pensées.

C’est l’entrée dans la vie adulte.

Elle est présentée à Dieu et bientôt, elle sera présentée à la population.

Elle est maintenant FEMME.

 

 

 

Au bras de son chevalier servant, Lolita se présente devant la vierge Marie pour lui offrir un bouquet.

 

 

 

 

 

Après la messe, Lolita et ses chevaliers servants partent pour aller se faire photographier un peu partout dans la vallée.

Nous nous rendons à l’hôtel ou aura lieu la fête.

Qu’elle ne fût pas notre surprise d’être reçus par une photo de Lolita.

Vous remarquerez la pose typique des fières femmes espagnoles.

Elle est belle, elle le sait.

 

 



 

 

 

Maintenant, c’est au monde de le savoir.

 



 

 

 

 

Un côté de la salle de réception.

 

 

 

 

 

 

 

 

Remarquez les couleurs, ce sont les mêmes que porte Lolita.

 

 

 

 


Voici la place qu’occupera Lolita tout au long du repas.

Elle sera au centre, face à la piste de danse, et les invités seront de chaque côté.

Est-ce pour lui faire prendre conscience que tout au long de sa vie, même entourée, elle sera seule et elle devra bien souvent prendre des décisions?

 

 


Je crois que cela se passe de commentaire.

C’est un gâteau magnifique, digne des plus grands.

Et tout ça, c’est en l’honneur de LOLITA!

 

 


 


Il n’y avait pas que des grands! Voici une petite poupée qui se pratique pour ses 15 ans.